dimanche 29 juin 2014

Clafoutis au lait de coco, cerises & framboises

Un clafoutis fondant & un brin exotique

Mon papa voulait que je lui fasse un clafoutis avec les cerises qu'on avait récolté dans le jardin, j'ai voulu y ajouter un brin d'exotisme, une touche de douceur. J'ai choisi d'y ajouter du lait de coco, comme les cerises qu'on a récoltées sont en fait des merises (petites cerises acidulées et sauvages) je me suis dit que le clafoutis serait bien acidulé. En plus de ça il me restait des framboises (du jardin aussi) à utiliser ce qui fait de l'acidité en plus. Je me suis dit que, le lait de coco étant doux, devrait adoucir le tout et créer une certaine subtilité. 

On obtient un clafoutis moelleux et fondant, un petit peu acidulé avec les merises et framboises mais le petit coté doux au lait de coco arrive bientôt pour égaliser le tout. Bref un mariage sympa, à essayer aussi avec d'autres fruits. 
Parfait  déguster tiède en petits ramequins ou froid en grosse portion!
Mon petit plus, comme mes merises n'étaient pas très sucrées, je les aient fait mariner un peu dans du sucre en poudre. J'ai gardé le jus que ce mélange a rendu et je l'ai fait réduire, ce qui donne un caramel concentré en cerise, parfait pour accompagner ce clafoutis, un délice! Je m'en suis même servi pour faire une glace cerise, hum!




Pour un gros clafoutis (un plat de 21x21 cm)
2 oeufs
110g de farine T55
90g de beurre fondu
100g de lait
140g de sucre (ou vanillé)
220g de lait de coco
350g de cerises dénoyautées et de framboises 
(ou juste un des deux, ou encore d'autres fruits)

°Mélangez le sucre et la farine (ainsi vous éviterez les grumeaux).
°Ajoutez les oeufs.
°Versez ensuite le lait et le lait de coco, bien mélanger.
°Enfin ajoutez le beurre fondu (tiède et non pas brûlant!) et mélangez bien.
°Chemisez un moule à gratin (ou prendre 6 petits moules) de papier sulfu ou beurrer + fariner. Pour ma part j'utilise la bombe "ouragan" qui est un agent de graissage utilisé par les pros, c'est parfait cette bombe!
°Préchauffez le four à 190°C.
°Versez la préparation dans le ou les moules puis disposez les fruits.
°Enfournez à four chaud, cuire environ 40 minutes pour un gros clafoutis ou environ 25 pour les petits, surveillez bien, la pointe du couteau doit ressortir sèche.
°En petits moules ou ramequins vous pouvez servir directement, pour le gros attendre complet refroidissement avant de couper ou démouler.



Astuce:

°Si vos cerises sont plutôt acides (comme mes merises que vous pourrez, d'ailleurs, trouver dans les bois en cette saison), mélangez les dans quelques cuillères à soupe de sucre vanillé ou en poudre normal. Laisser reposer une dizaine de minutes puis égouttez bien les cerises avant de les mettre dans la préparation. 

°Avec le jus que vous aurez obtenu en égouttant vos cerises vous allez pouvoir faire un caramel de cerises, ou une sorte de sirop concentré. Versez le dans une casserole avec 3 ou 4 cuillères à soupe de sucre, portez à petite ébullition et laisser réduire 15 à 30 minutes (plus longtemps vous laisserez réduire et plus épais sera le caramel).





mercredi 25 juin 2014

Tartelettes briochées aux fruits

Des tartelettes légères, fondantes et moelleuses

Mon papa m'a donné un gros sac de rhubarbe et en allant en balade en forêt je suis tombée sur un champ de myrtilles! Donc j'avais plein plein de fruits à utiliser, je me suis dit que des tartes iraient bien pour les deux, mais je ne voulais pas d'une tarte sablée comme on en fait toujours.
Je voulais quelque chose de moelleux, pas sec, pour une tarte au goût brioché qui permettrait de décupler la saveur des fruits.
J'ai donc allié une pâte à pain au lait, que j'ai un peu modifier, avec un appareil à tarte léger pour que ce ne soit pas sec et que ça ne cache pas le goût des fruits.
Mon mari n'aimant pas la rhubarbe j'ai décidé de la faire mariner avec de l'orange pour faire un mariage doux et un brin acidulé. Et je peux vous dire qu'il a aimé!
Mais vous pouvez mettre toute sorte de fruits, ce que vous aimez (pêches, nectarines, fruits rouges, abricots...).
Ces tartelettes sont si légères qu'on pourrait en dévorer 3 d'un coup!
En plus avec cette pâte vous pourrez aussi faire des petits pains lait (explications à la fin de l'article).

La recette en vidéo:

 La recette en version écrite ci dessous:


Pour 5 tartelettes ou une grosse tarte
Pour la rhubarbe
10 petits bâtons de rhubarbe
6 cuillères à soupe de sucre
2 oranges

°Epluchez la rhubarbe.
°Coupez la en tronçons.
°Les mettre dans un récipent avec le jus des oranges, le zeste d'une orange et le sucre.
°Bien mélanger, réservez au frais de 1h à 1 nuit.
°Avant de faire vos tartes: égouttez les fruits, réservez le jus au frais (vous pourrez en faire un caramel).



Pour la pâte briochée
200g de farine T45  ou de gruau (250g si sans amandes)
50g d'amandes en poudre (ou pas si vous n'aimez pas)
40g de sucre
10g de levure
12 cl de lait
50g d'oeuf
5g de sel
70g de beurre en petits morceaux


°Dans la cuve du robot (ou dans une bassine à la main, procédez de la même manière), mettre la farine, y faire 3 trous. Dans un versez le sucre, dans l'autre le sel, dans le dernier la levure délayée dans le lait tiède.
°Recouvrez les trous de farine.
°Mettre l'oeuf et pétrir 5 minutes à petite vitesse.
°De temps à autre remuer le fond de la cuve et les parois pour décoller la farine. A la main bien soulevez la masse et la faire retomber sur le plan de travail pour bien la pétrir.
°Ensuite pétrir 10 minutes à vitesse moyenne.
°Ajoutez le beurre, petit à petit à petite vitesse.
°Une fois tout le beurre incorporé pétrir durant 5 minutes à vitesse moyenne.

°Mettre la pâte obtenue dans un récipient, filmez et réservez soit au frais pendant une nuit, soit 1h environ à température ambiante. La pâte doit doubler de volume ou presque.

°Une fois la pâte gonflée ou le lendemain, la mettre sur un plan un peu fariné, la travailler avec les poings pour la rompre. C'est à dire enlever tout le gaz carbonique contenu dedans.
°Si elle sort du frigo vous pourrez la façonner tout de suite à la forme de vos cercles à pâtisserie, sinon remettre au frais une demi heure pour qu'elle se raffermisse et soit facile à travailler.
°Faire des disques de pâte pas trop épais, à la taille de vos cercles à pâtisserie, en formant des rebords.
°Une fois les cercles garnis, réservez au frais.


L'appareil à tarte:
1 oeuf
1 jaune d'oeuf
50g de poudre d'amandes
120g de fromage frais, yaourt brassé ou crème fraiche
125g de lait
90g de sucre
Amandes effilées


°Mélangez tous ces ingrédients.
°Préchauffez le four à 180°C
°Sortez les fonds de tarte du frigo, piquez le fond.
°Les garnir de la rhubarbe égouttée, appuyer bien dessus pour qu'elle soit enfoncée dans la pâte.
°Versez l'appareil à tarte à ras bord sur les fruits, mettre quelques amandes effillées et enfournez environ 30 minutes.
 
°Le dessous de la tarte doit être doré.

°Idéal à dégustez tiède avec une crème anglaise ou un caramel à base de réduction de fruits (votre jus orange rhubarbe).


Si vous souhaitez réalisez ce caramel:
110g de sucre
30g d'eau
Le jus de marinade de la rhubarbe

°Dans la casserole mettre le sucre et l'eau.
°Sur feu moyen laisser caraméliser en secouant doucement la casserole de temps à autre (surtout pas de spatule ou cuillère).
°Quand vous obtenez une belle couleur dorée, hors du feu déglacez (c'est à dire stopper la cuisson du caramel en ajoutant un liquide) avec le jus d'orange rhubarbe, attention allez y doucement ça éclabousse au début!
°Mélangez à la spatule et laissez réduire à feux doux environ une heure, en remuant de temps en temps.
°Plus vous laisserez réduire longtemps, plus votre caramel sera épais.
°Vous pourrez servir vos tartes avec ce caramel, et comme ça zéro gaspillage! Vous pouvez aussi le diluer dans une crème anglaise pour la parfumer.


Explications & astuces:
°Le type de farine est important, il faut utiliser de la T45 ou de la farine de gruau car elles contiennent plus de gluten, ainsi la pâte aura une meilleure tenue et se développera mieux. 
°Si vous souhaitez réaliser la pâte briochée pour le jour même, utilisez du beurre froid et des œufs froids. Sinon utilisez les à température ambiante.
°N'hésitez pas à bien pétrir la pâte vigoureusement, que ce soit à la main ou au robot,  même au moment du façonnage, ainsi elle aura du corps, c'est à dire une bonne tenue en forme.

Pour le caramel:
°Je ne dis pas que vous faites mal la vaisselle mais votre casserole doit être très propre, pas une trace de graisse ou d'humidité ou autre!
°Le mieux c'est une casserole en cuivre mais ce n'est pas obligé.
°Ne surtout pas mélanger le caramel avec une cuillère ou autre avant d'avoir déglacé avec le jus.
°Ne pas secouer trop fort la casserole sinon le sucre va se déposer sur les bords et "masser" c'est à dire devenir tout sec en formant des tas blancs. Dans ce cas 2 solutions: avant qu'il n'ait massé utiliser un pinceau humide pour essuyer les bords & s'il a déja masser ajouter une cuillère à soupe de vinaigre.


Pour réaliser des pains au lait:
°Procédez de la même manière pour réaliser la pâte, façonnez des petites boules ou petits pains. Après le façonnage on laisse pousser encore une fois, environ 30 minutes, ou plus selon la saison, juste histoire que les petits pains gonflent un peu.

°Ensuite on dore les petits pains: fouettez ensemble un oeuf, un petit filet d'eau et une bonne pincée de sel. A l'aide d'un pinceau dorer les petits pains avec cette dorure, allez y doucement, il ne faut pas que ça coule partout! On peut saupoudrer de sucre perlé.

°On enfourne à four chaud 180-190°C, la durée de cuisson peut varier de 10 à 20 minutes selon la taille de vos pains. Il faut que la couleur dorée soit uniforme pour les sortir du four.

mardi 17 juin 2014

La brioche facile

Une brioche ferme et moelleuse aux pépites de chocolat


  
Je l'avais promise depuis longtemps, la vidéo et la recette de la brioche, elle est enfin terminée et la voila!
Cette technique est celle de la brioche traditionnelle, meilleure réalisée la veille, elle est savoureuse et fondante en bouche. 
Alors bien sûr ça prend un peu de temps, enfin surtout pour pousser finalement, mais vous ne serez pas déçu(e)s d'y avoir laisser quelques heures.
Ici je vous donne la technique avec le robot mais vous pouvez bien sûr la réaliser à la main. Dans ce cas il faudra la pétrir bien vigoureusement, mais elle sera aussi bonne.
Parfaite pour le petit déjeuner ou le goûter, vous pourrez la conserver 3 jours, emballée dans un torchon et mise dans une boîte hermétique!




Voici la vidéo, mais vous pouvez toujours suivre les instructions écrites en dessous, ou en complément.



Pour une grosse brioche

250g de farine T45 ou de gruau

5g de sel
25g de sucre
10g de levure fraîche
Quelques cuillères à soupe de lait tiède
125g de beurre en petits morceaux
3 œufs 
100 200g de pépites de choco ou fruits secs


Le pétrissage:

°Dans la cuve du robot déposez la farine.
°Y faire 3 trous: dans le 1er déposez le sel, dans le 2nd le sucre et enfin dans le dernier la levure (que vous aurez préalablement délayée dans du lait tiède). Recouvrez vos trous de farine.
°Déposez les oeufs au dessus et, avec le crochet, commencez à mélanger à vitesse moyenne.
°De temps en temps arrêter le robot et, à l'aide d'une corne ou d'une maryse, aller jusqu'au fond de la cuve pour être sûr(e) que toute la farine se mélange bien.
°Continuer à pétrir jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet et ne colle plus aux doigts. Cela peut prendre quelques minutes.
Si vous réalisez la brioche à la main il faut se servir de ses deux mains, soulever la pâte et la faire retomber sur le plan en la repliant, c'est ce qui va lui donner du corps, de la tenue. Comme ça jusqu'à ce qu'elle se détache des doigts.
°A ce moment là vous pouvez ajouter le beurre. Mais pas d'un coup, petit à petit. a vitesse moyenne déposez quelques morceaux, dès que la pâte est homogène ajoutez en encore... jusqu'à ne plus en avoir.
A la main on procède en malaxant et en pressant la matière grasse avec les pouces. 
°Lorsque vous pensez que tout le beurre est incorporé à la pâte, servez vous de la corne pour aller cherche bien au fond de la cuve et mélanger la pâte pour vous assurez qu'il ne reste plus aucun morceau de beurre. Sinon ça va former des trous à la cuisson et vous aurez une brioche gruyère!



La pousse:

°Lissez la pâte en la boulant (en lui donnant la forme d'une boule), et mettre à pousser dans un grand cul de poule recouvert d'un linge
°S'il fait chaud elle va vite pousser, mais s'il fait froid mettez la près d'un endroit chaud. 
°Cela peut prendre une heure, il faut que la pâte double presque de volume.

°Pour une brioche réalisée la veille: mettez la au réfrigérateur, sortez la le lendemain et procédez en suivant les mêmes indications que pour la brioche réalisée le jour même.

°Une fois la pâte gonflée il faut la rompre, c'est à dire enlever tout le gaz carbonique qu'elle contient.
°On la met alors sur un plan de travail juste un petit peu fariné et on la pétrit avec les poings pendant quelques secondes.
°Si vous voulez ajoutez des pépites de chocolat ou fruits secs c'est à ce moment qu'il faut les incorporer à la pâte. 

°Pour une brioche le jour même: s'il fait chaud vous allez devoir la mettre entre 30 minutes à une heure au réfrigérateur (ou congélateur pour aller plus vite) pour pouvoir ensuite la détailler et la façonner. En fait c'est à vous de voir si la pâte est assez ferme pour être manipulée et façonnée, sinon elle sera trop molle et les boules vont s'affaisser. Mais de toute façon un petit coup au frais ne lui fera pas de mal.


°Pour une brioche réalisée la veille: Vous pourrez sûrement façonner votre brioche directement sans repasser par la case frigo.



Façonnage:

°Pour une grosse brioche: 
On procède en réalisant des petites boules que l'ont va poser l'une en face de l'autre dans le moule. Compte tenu de la taille de mon moule j'ai pu en faire 6, donc 3 rangées de 2 boules. Détaillez votre pâte en petits pâtons de même poids (utilisez la balance, pesez le poids total de pâte et divisez le par le nombre de boules qu'il vous faut). Boulez les petites boules (sur un plan de travail peu fariné on appui avec la paume de la main à plat sur le pâton, ceci tout en faisant mouvement circulaire. Petit à petit on relève les doigts pour laisser la boule se former) on les dépose en rangées de deux, en plaçant la "soudure" de la boule en dessous.

°Pour les brioches à têtes:
Procédez de la même manière pour bouler les pâtons, il faudra faire une grosse boule que vous allez déposez dans un moule individuel et une vraiment plus petite (n'oubliez pas qu'elle va encore gonfler, si elle est trop grosse elle risque de tomber) que vous allez déposer sur la grosse, bien au milieu.

°Vous pouvez aussi façonner des petits pains ou encore faire plusieurs boudins pour en réaliser une brioche tressée. 

Dorage:
°Fouettez ensemble un oeuf, un petit filet d'eau et une bonne pincée de sel. A l'aide d'un pinceau dorer la brioche avec cette dorure, allez y doucement, il ne faut pas que ça coule partout!


2ème pousse:

°On laisse pousser encore une fois, environ 30 minutes, ou plus selon la saison.

°La pâte arrive à hauteur des rebords du moule, on dore une deuxième fois (ne dorer qu'après la deuxième pousse si vous voulez une brioche moins "rouge")



Cuisson:
°Vous avez préchauffé le four à 180 - 190°C, enfournez délicatement votre brioche (ne la taper pas contre les bords du four ou elle pourrait redescendre).
°Cuire environ 30 à 40 minutes selon votre four, il faut qu'elle ait la même couleur partout, bien dorée. Vous pouvez vérifier la cuisson en plantant un couteau à cœur qui doit ressortir sec.




Explications & astuces:
°Le type de farine est important, il faut utiliser de la T45 ou de la farine de gruau car elles contiennent plus de gluten, ainsi la pâte aura une meilleure tenue et se développera mieux. 
°Si vous souhaitez réaliser la brioche pour le jour même, utilisez du beurre froid et des œufs froids. Sinon utilisez les à température ambiante.
°N'hésitez pas à bien pétrir la pâte vigoureusement, que ce soit à la main ou au robot,  même au moment du façonnage, ainsi elle aura du corps, c'est à dire une bonne tenue en forme.
°Cette recette est aussi la base d'un grand nombre de variantes: tarte au sucre, tropézienne, escargots...



dimanche 15 juin 2014

Napolitain maison

Le Napolitain sans huile de palme, ni produits chimiques!

 
On connait tous le petit gâteau moelleux et fondant de la célèbre marque de gâteaux industriels à deux lettres. On l'a tous, ou presque, apprécié au goûter mais une fois qu'on atteint l'âge auquel on comprend les caractéristiques des ingrédients contenus dedans, et bien on a plus trop envie d'en manger!
 Mais nous pouvons très facilement remédier à ça! Avec une recette simple et économique, que l'on peut modifier selon nos envies... 

Il s'agit, tout simplement, d'un gâteau au yaourt, garni d'une ganache chocolat et surmonté d'une glace royale et vermicelles. Un mélange fondant, sucré juste ce qu'il faut, un brin croquant, une petite douceur qui a un goût de "reviens y"!




Le gâteau
Pour 10 personnes
ou 1 moule 21x21cm

1 yaourt nature ou vanille (j'ai utilisé un yaourt brassé)
90g de farine
70g de maïzena
60g d'huile végétale (j'ai utilisé l'huile aux pépins de raisins pour son odeur neutre, sinon tournesol sera très bien)
3 oeufs
1/2 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
30g de cacao non sucré
Extrait de vanille 

°Préchauffez le four à 180°C.°Dans le cul de poule mélanger le yaourt, les œufs et le sucre.
°Ajoutez l'huile, l'extrait de vanille, bien mélanger.
°Mélangez ensemble la farine, le sel et la levure, tamisez l'ensemble sur le mélange liquide, mélangez et fouettez énergiquement pour enlever toutes traces de grumeaux éventuels.
°Versez un tiers de cette préparation (environ 230g) dans un autre récipient et y ajoutez 30g de cacao non sucré.
°Graissez et farinez un moule carré ou rectangulaire à bords droit (plat à gratin par exemple). Versez la préparation sans chocolat et cuire environ 20 minutes. Lorsque le dessus du gâteau est doré c'est prêt, ou tester avec la pointe d'un couteau qui doit ressortir propre.
°A la sortie du four démouler, déposer une feuille silicone ou une planche à découper de la taille du moule sur le dessus du gâteau et retourner doucement le gâteau sur ce support.
°Cuire la préparation au cacao dans le même moule (lavé et graissé évidemment), environ 10 minutes et démoulez de la même manière.
°Une fois les gâteaux complètement refroidis découpez celui à la vanille en deux dans l'épaisseur, pour obtenir deux gâteaux de même épaisseur.





La ganache
200g de crème liquide
200g de chocolat noir

°Faire bouillir la crème, versez sur le chocolat en morceaux et bien mélangez à l'aide d'un fouet.
°Laissez prendre au moins 15 minutes au congélateur en mélangeant de temps en temps.
°Sinon la ganache va couler partout quand vous allez recouvrir le gâteau.




Montage:
°Prendre la partie supérieure (partie bombée) du gâteau vanille et la retourner sur un plat ou plateau pour avoir l'intérieur du gâteau vers le haut. Ainsi le dessus de votre napolitain sera bien plat (ce que je n'ai pas fait sur le mien, j'étais pressée et voila il a un dessus bombé!).
°Répartir la moitié de la ganache sur ce gâteau, puis recouvrir avec le gâteau au cacao.
°Répartir l'autre moitié de la ganache et recouvrir avec la partie inférieure du gâteau vanille.


Glace royale
230g de sucre glace
1 filet de jus de citron
50g de blanc d'oeuf (1 blanc d'oeuf et demi environ)

°Mettre le sucre glace dans un petit cul de poule.
°Dans un autre récipient débrouiller (battre rapidement pour faire mousser un peu) le blanc d'oeuf avec le filet de citron.
°Versez celui -ci petit à petit sur le sucre glace en fouettant.
°La réalisation de la glace royale est un peu approximative. Si vous versez le sucre glace sur les blancs, vous risquez d'avoir besoin d'un double ou triple dose de sucre glace pour obtenir une glace royale ferme et non liquide.
°La glace royale est prête lorsqu'elle a une consistance épaisse et qu'elle fait un pic.


Montage suite:
°Étalez cette glace royale sur le dessus du napolitain, à l'aide d'une palette ou maryse.
°Saupoudrez de vermicelles et laissez au frais 30 minutes au moins
°Coupez les bords du gâteau sur 1 cm environ pour avoir des bords nets (vous pourrez les grignotez et gouter avant les autres ;) ou les donner aux enfant). Si vous avez utilisez un moule carré couper le napolitain en deux pour obtenir deux gâteaux rectangulaires.
°Conservez au frais dans une boite hermétique.

Variantes à réaliser:
Vous pouvez varier cette recette l'infini, voici quelques exemples
°Remplacer le cacao par un peu de café soluble dans le biscuit du milieu. Ou par un arôme à la framboise, à la pistache, du caramel...
°Ajoutez 50 à 100g de noix de coco rapée.
°Faire une ganache avec du lait de coco ou encore remplacer le chocolat noir par du au lait ou du chocolat blanc.
°Remplacez la ganache par une crème mascarpone à la framboise (à doser selon vos goûts 100g de mascarpone pour minimum 40g de sucre glace + des framboises écrasées)
°Aromatiser et / ou colorer la glace royale.

Bref, vous l'aurez compris, vous pouvez laisser vos esprit créatif se lâcher!




 

mardi 10 juin 2014

Tartelettes aux fraises

Frais, fruité, léger & sans chichis...



J'ai trouvé un primeur dans ma ville qui vend des petites fraises super savoureuses à un prix si sympa que ça en devient une drogue! 
Il fallait absolument que j'essaie de faire une pâtisserie avec mais sans trop dénaturer le goût parfait de ces petites demoiselles rouges. Puis mon père m'a ramené au moins 3 kg de rhubarbe (alors ça c'est la même chose, je ne sais pas encore comment je vais l'écouler!), voila un mélange parfait pour une petite tarte gourmande!
 En surfant un peu sur le net l'autre jour, j'avais vu une recette dans laquelle on faisait cuire la rhubarbe au four avec des zestes et jus d'orange. Ce qui avait l'air intéressant, alors j'ai repris cette idée, mais à la casserole pour en faire une compotée!
Pour le fond de tarte j'ai choisi un petit sablé breton dans lequel j'ai ajouté un peu d'amandes en poudre. Le petit côté salé du biscuit et les amandes se marient très bien avec le reste et met en valeur les autres saveurs. De plus il est à la fois moelleux et croustillant, très intéressant en bouche.
Enfin j'ai tout de même fait une petite crème pâtissière, que j'ai parsemée de menthe ciselée pour plus de fraîcheur, pour apporter de la douceur au tout.
Et voila une recette très simple, parfaite pour ces jours ensoleillés, bien de saison en plus avec les fraises et c'est très léger, sans culpabilité! A réaliser en petit ou en grand !




La compotée de rhubarbe
9 bâtons de rhubarbe
1 orange
80g de sucre
1 feuille de gélatine (pour le nappage brillant)

 
 °Lavez, sécher, épluchez votre rhubarbe et couper la en petits tronçons.

°Mettre dans une petite casserole avec le sucre, le zeste de l'orange et son jus (seulement la moitié du jus si c'est une grosse orange).

°Laissez cuire à feux doux environ 20 minutes en mélangeant de temps en temps. Puis bien égouttez avant de mettre au frais ( je l'ai mis on congélateur car je voulais monter mes tartes tout de suite après).


 °Gardez le jus, le chauffe un peu et y ajoutez une feuille de gélatine essorée, réservez au frais.














Le fond de tarte palet breton aux amandes
Pour environ 10 tartelettes

100g de beurre (demi sel) mou
100g de sucre vanillé
60g de jaunes d'oeufs (3)
6g de levure chimique
105g de farine
70g de poudre d'amande
4g de sel (si vous utilisez du beurre doux, sinon une pincée)
Extrait de vanille



°Commencez par mélangez rapidement, au fouet, le sucre et le beurre. Puis ajoutez les jaunes d'oeufs.



°Fouettez ce mélange pendant pendant plusieurs minutes, pour obtenir un résultat mousseux, comme ci-dessous. 


°Ajoutez la farine,la poudre d'amandes, le sel, la levure et l'extrait de vanille.
°Remplacez le fouet par la feuille (à la main prenez une spatule), mélangez et stoppez dès que le mélange est homogène.
°Avec la corne bien racler le fond de la cuve pour être sûr que toute les matières sèches ont été mélangées.

°Après les 30 minutes, votre pâte sera assez dure pour être étalée au rouleau. Hier il faisait trop chaud, la pâte reprenait trop vite la température et devenait trop molle pour être travaillée ainsi. J'ai donc fais des boules que j'ai aplaties puis découpé avec mes petits cercles à pâtisserie. Attention à ne pas faire des fonds de tarte trop épais car il vont gonfler à la cuisson!


°On enfourne, four chaud à 180°C, environ 10 minutes.Vous pouvez utiliser des cercles à tartelettes ou cercles à pâtisserie, ou encore des petits moules à tartelettes.



°Dès sortie du four décercler mais attendez complet refroidissement avant de les manipuler.
















La crème pâtissière:
25cl de lait
1 oeuf
20g de fécule de maïs
60g de sucre
Extrait de vanille



°Portez le lait à ébullition.


°Mélangez le sucre et la fécule de maïs.
 °Ajoutez l'oeuf et l'extrait de vanille, mélangez.
°Versez, en remuant, la moitié du lait bouilli.
 °Versez ce mélange dans le reste de lait et faire cuire à feu doux sans cessez de remuer.


°Quand la crème commence à bouillir, cuire encore 3 minutes sans cesser de remuer au fouet.

°Versez dans un récipient propre
 °Filmez au contact de la crème et laissez refroidir complètement au frais.
 °Une fois refroidie, ajoutez à la crème pâtissière quelques feuilles de menthe ciselée.

°Fouettez vigoureusement et remettre au frais.













Montage des tartelettes

 

°A l'aide d'une poche à douille garnissez les fonds de tartes d'une petite couche de crème pâtissière.


°Étalez ensuite une couche de compotée de rhubarbe refroidie. Puis posez vos fraises, entières, en moitiés ou en tranches fines.... comme vous le souhaitez.

°Enfin nappez généreusement avec le jus de rhubarbe auquel vous avez ajoutez la gélatine. Ainsi vos fraises ne s'oxyderont pas et elles seront brillantes, vous aurez une tarte aussi belle qu'en boulangerie.