mardi 15 avril 2014

"Dossier recettes Ardennaises": Le Gâteau Mollet

Pour commencer mon "dossier Ardennais" voici un gâteau  bien de chez nous moelleux et nourrissant



Vous l'aurez deviné, je suis Ardennaise ! C'est pourquoi je vous propose un petit dossier spécial des recettes de chez nous pour vous faire découvrir notre riche gastronomie.
Tout au long de ce dossier je vais vous faire découvrir des recettes salées et sucrées que nos grands mères avaient l'habitude de préparer.



Aujourd'hui je vous ai préparé le gâteau mollet, c'était le gâteau de fêtes, il était confectionnée lors des fêtes religieuses, patronales, familiales, mariages...





Les grands mères malicieuses y glissaient un anneau en argent. La première jeune fille ou le premier jeune homme qui le trouvait aurait l'assurance de se fiancer dans l'année!

A l'époque on le cuisait dans des moules côtelés fabriqués dans les Ardennes spécialement pour le gâteau mollet. Ceux-ci étaient réalisés en terre vernissée, parfaite pour une cuisson uniforme, ou encore en tôle ou en cuivre. N'en possédant pas je me suis rabattue sur le moule à kouglof en silicone! On l'appelait aussi "gâteau casserole" car il était parfois cuit dans une casserole en cuivre.


C'est un gâteau riche et savoureux, à l'époque on avait besoin de bonnes choses pour faire face à l'hiver rigoureux! Il est préparé avec les ingrédients de base de l'époque: de la farine, du beurre, un peu de sucre et de la levure.




Comme son nom l'indique, il doit être "mollet", c'est à dire onctueux et moelleux au toucher. Il doit avoir une croûte dorée et uniforme, elle ne doit pas être dure mais souple et douce.

Ici on le sert au dessert, avec le café. Mais vous pourrez aussi l'accompagner de confiture ou encore d'une boule de glace, pourquoi pas d'une crème anglaise, d'une compote, d'une mousse au chocolat ou d'une salade de fruits. Bref vous l'aurez compris c'est selon vos envies!


Ingrédients pour 6 personnes environ
200g de farine
25g de sucre (ou sucre vanillé pour une version "plus moderne")
200g de beurre mou en petits morceaux
3 oeufs à température ambiante
1 pincée de sel 
20g de levure de boulanger


°Délayer la levure dans un peu de lait tiède, laisser reposer quelques minutes.
°Mettre la farine dans le bol du robot (ou à la main faire une fontaine) faire 2 trous pour y mettre, séparément, le sel et  le sucre, les recouvrir.
°Mettre les trois oeufs, la levure et pétrir de manière assez rapide.
°Lorsque la préparation est homogène ajouter, petit à petit le beurre.
°Assurer vous que tout le beurre soit bien incorporé sinon vous aurez des trous dans votre gâteau après cuisson!
°Versez dans le moule et laisser lever 2h, dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air. Pour ma part je l'ai couvert d'un linge humide et mis au four fonction "maintien au chaud" 35°C, en une heure et demi il était levé au maximum, il atteignait le bords du moule. Quand vous allez versez l'appareil dans le moule ne vous inquiétez pas, ça fait pas beaucoup de quantité mais en fait ça gonfle, ça gonfle!!
°Lorsqu'il a poussé, manipuler le gâteau avec délicatesse et précaution, il ne faut pas le choquer!
°Le mettre dans le four chaud (180°C) et cuire environ 25 minutes, surveiller bien, rappelez vous il doit être "mollet", la croûte douce et non pas craquante.
°A la sortie du four laisser le reposer quelques minutes pour évacuer la grosse chaleur. Démoulez et dégustez, il s'apprécie aussi froid, servez le tel quel avec un café ou selon vos envies. 




Après cuisson le gâteau est vraiment "mollet", c'était la première fois que je le réalisais et j'ai eu peur qu'il ne soit pas cuit. Mais en fait il durcit un peu en refroidissant, il devient moins mou. 



On pourrait croire, avec le bon bout de beurre qu'on y a incorporé, qu'il est gras mais en bouche il est fondant et léger, très aéré. Il a vraiment du goût et à mon sens il n'a besoin de rien d'autre pour être dégusté! Une petite touche de sucre glace pour le décor et c'est parfait, en plus "il a de la gueule"!

Recette tirée de l'ouvrage "la cuisine des Ardennes"
 

9 commentaires :

  1. Réponses
    1. Merci, c'était la 1ère fois que j'en faisait et je l'ai gouté tiède c'est une pure merveille!

      Supprimer
  2. J'envisage de le faire, mais 20 g de levure de boulanger pour 200 g de farine, n'est-ce pas beaucoup ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, non non ce n'est pas trop, ce sont les proportions pour ce type de gâteau, c'est vraiment spécifique.

    RépondreSupprimer
  4. C'était le gâteau de ma grand-mère !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Nous réalisons le gâteau mollet chaque semaine ! Un régal ! Nous avons également publié un article disponible à cette adresse : http://www.ardennes-toujours.fr/gastronomie_detail.php?titre=G%C3%A2teau%20mollet

    Bonne gourmandise ;-)

    Ardennes

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement je l'ai fait avec de la levure de boulanger en sachet (8gr)non problème la seule chose que je trouve pas assez de sucre!!!Si non parfait.A propos quel dimension du moule faut-il prendre le mien 20cm trop juste

    RépondreSupprimer
  7. J'ai fais un gâteau mollet , lil lève bien mais à la cuisson il font de moitié, si vous avez une solution merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que vous avez ouvert le four trop tôt, je n'ai jamais eu ce problème, surtout ne pas ouvrir le four pendant la cuisson, sinon je ne vois pas pourquoi il retomberait...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...